Macrophotographie
Macrophotographie

© Clément WURMSER

Les Hémiptères

Ils sont caractérisés par :
- des antennes longues.
- leur appareil buccal de type piqueur avec un long rostre (nom savant pour la trompe).
- leurs deux paires d'ailes, dont l'un, plus rigide que l'autre est appelée hémiélytre.
Leur ordre se divise en deux classes : les hétéroptères (punaises) et les homoptères (pucerons).

Toutes les astuces pour photographier les hémiptères sont détaillées dans mon livre.

Rejoignez-moi sur Facebook ! 


Visiteurs : 1 020 115

Live from Mars !

Référence : IMG_106039

Espèce : Issus Coleoptratus

En linguistique, un radical est la plus petite et plus ancienne unité lexicale qui permette de former des mots apparentés. L'analyse des radicaux est essentielle, notamment en étymologie, car la construction des mots permet bien souvent d'en saisir le sens.
Prenons par exemple "macrophotographie", mot composé des radicaux "macro", "photo" et "grapho". Ces radicaux, dérivés du grec, signifient respectivement "grand", "lumière" et "écrire" : la macrophotographie serait donc l'art d'écrire (= d'imprimer sur le capteur ou la pellicule) en grand en utilisant la lumière ... exact ! Prenons maintenant cette bestiole au look improbable, répondant au nom de "Issus Coleoptratus". En procédant d'une manière similaire : "issus" (oui, comme bon nombre d'hémiptères, il est pourvu d'un rostre piqueur/suceur qui lui permet d'aspirer la sève), "coleo" (du grec "koleo" signifiant testicules) et ptra ... l'analyse des radicaux n'est de toute évidence pas une science exacte, il convient donc de l'utiliser avec parcimonie et discernement.

Tout acte de représentation ou de reproduction d'une oeuvre (exemple : utilisation sur un site Internet), sans l'accord préalable de l'auteur, est illicite et constitue le délit de contrefaçon, délit pénal sévèrement réprimé (cf. les articles L. 335.2 et suivants du CPI).

Métadonnées EXIF

DATE DE PRISE DE VUE :
12/04/2009

OUVERTURE :
f/5.6

VITESSE :
1/100 sec

SENSIBILITÉ (ISO) :
200