Macrophotographie
Macrophotographie

© Clément WURMSER

Les Diptères

Comme leur nom l'indique, ils possèdent 2 ailes. Les diptères sont divisés en deux sous-ordres :
- les brachycères dont les antennes possèdent 3 articles et dont la tête est mobile (les mouches entre autres)
- les nématocères dont les antennes possèdent plus de 3 articles (tipules,etc.)
Sont donc des diptères : les mouches, les moustiques, les syrphes, les taons...

Toutes les astuces pour photographier les diptères sont détaillées dans mon livre.

Rejoignez-moi sur Facebook ! 


Visiteurs : 1 020 115

Lady Ptère

Référence : IMG_128604

Espèce : Non Renseignée

Comment les insectes, avec leur cerveau aussi gros qu'un grain de sable, font-il pour maitriser à ce point leur vol sans perdre la vie au premier mur rencontré ?
Il semblerait que nos amis hexapodes possèdent un compteur de vitesse dit "flux optique" : pendant qu'ils volent au dessus du sol, l'image de ce sol défile d'avant en arrière dans la partie ventrale de leur champ visuel. Les images forment ainsi un flux, caractérisé par la vitesse de défilement des contrastes au sol, et dont la valeur est égale au quotient de la vitesse horizontale de la bestiole par son altitude (je vous ai perdus ... moi-même je ne comprends rien à cette phrase). Là où l'insecte est génial, n'ayons pas peur des mots, c'est qu'il va maintenir la valeur du flux constante : plus il va monter en altitude, plus sa vitesse va augmenter, et inversement ... il s'agit clairement d'un mécanisme de régulation de vitesse.
En cas de vent frontal, sa vitesse horizontale va diminuer, et pour satisfaire la "constance" de son flux optique, il va diminuer son altitude en conséquence jusqu'à un atterrissage forcé si le besoin s'en fait sentir.
Mais comme tout système a sa faille, on remarque que les insectes volant au dessus d'un plan d'eau parfaitement calme sont irrésistiblement attirés vers le bas, et finissent souvent noyés. L'explication est simple et tient au fait qu'un tel plan d'eau n'admet pas de contraste, d'où un brouillage total de leur système de navigation.

Tout acte de représentation ou de reproduction d'une oeuvre (exemple : utilisation sur un site Internet), sans l'accord préalable de l'auteur, est illicite et constitue le délit de contrefaçon, délit pénal sévèrement réprimé (cf. les articles L. 335.2 et suivants du CPI).

Métadonnées EXIF

DATE DE PRISE DE VUE :
10/05/2011

OUVERTURE :
f/6.3

VITESSE :
1/125 sec

SENSIBILITÉ (ISO) :
400